Quels sont les corps de métiers qui recrutent le plus dans l’armée ?

Publié le : 03 février 20223 mins de lecture

Chaque année, il existe de recrutements de postes dans l’armée, que ce soit dans l’armée de la marine ou de l’air ou même dans l’armée de terre. Dans le métier, très peu de conditions sont exigées afin d’être recrutées. Et aussi, la formation se déroule dans l’armée. De plus, vous pouvez y accéder même si vous êtes un homme ou une femme. Certains métiers requis quelques diplômes et une suivie de formation.

Pilote de machines de travaux

Les pilotes de machines de travaux sont des spécialistes qui conduisent des machines lors d’opérations étrangères et de missions. Sur roues ou sur rails, la nature de ces engins peut être bien différente. Les conducteurs de ces machines interviennent aussi dans les travaux de franchissement de rivière et savent mettre en place des pontons motorisés.

Afin d’accéder à ce métier, il est préférable d’avoir un CAP transport (quand bien même ce n’est pas exigé). Ensuite, la personne suivra une formation pendant 12 semaines afin de devenir militaire, suivie d’une formation spéciale à la conduite de machine de chantier.

Les candidats doivent être âgés de 17,5 à 30 ans pendant l’étape de la signature de l’accord. Également, il doit être citoyen français et avoir participé aux événements de la JDC (Journée Défense et Citoyenneté).

Sapeurs-pompiers

La plupart de gens ignorent que les pompiers sont de l’armée française. Pourtant oui ! Les pompiers parisiens participent dans des régions comme le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et à Paris en 12 équipes 24 h/24.

Avant tout, les sapeurs-pompiers de Paris sont de l’intervention routière, du secours aux personnes et des professionnels de l’incendie.

Afin de devenir sapeur-pompier de Paris, au minimum, vous devez avoir un permis de conduire B et un brevet universitaire, puis vous suivez une formation de deux mois en entreprise sur place et 4 mois en école.

Agent médical

Le métier d’agent médical consiste à accompagner l’équipe médicale pour intervenir : pour cela, il doit assurer l’évacuation des blessés et les prendre en charge en toute sécurité. Également, il supervise la partie technique et administrative de l’assistance médicale de la base, veillant au quotidien à la santé des soldats.

Aucun diplôme n’est requis pour cette majeure, mais les diplômes de type BEP, licence ou CAP sont très prisés. Il doit aussi être quelqu’un qui sait rester proactif, autonome et calme.

Six mois plus tard, le médecin militaire se voit décerner le titre de sous-officier de première classe.

Quels sont les avantages de recourir à un cabinet de recrutement international ?
Quels métiers exercer dans le domaine du textile ou de la mode ?

Plan du site